La dragonne de Mu



A la fin de l'année 2017, Angie m'a demandé de lui faire un dragon de couleur bleu de 10 à 15 cm.

Mais je n'avais pas pensé à demander plus de précisions (j'étais trop enthousiaste !)...

J'avais donc le champ libre et j'avais l'embarras du choix de l'élément dominant du dragon.

S'agirait-il d'un dragon d'eau, de feu, de terre, d'air ou d'autre chose ?

La couleur bleue me faisait penser à l'air ou à l'eau. J'ai opté pour l'eau.

Puis j'ai fait des recherches sur internet, et dans mes livres.



En me basant sur les matériaux que j'utilise habituellement, j'ai proposé le dessin ci-dessous avec les différentes perles pour les yeux et les différents papiers bleus que j'ai :



croquis 1

choix éléments

J'avais imaginé un dragon en 2D avec un portail en fil métallique orné des mêmes perles que pour les yeux.

Le dragon  aurait été fait en fil métallique également avec du papier de soie.

L'option pour la 3D était possible. Le prix proposé tournait autour de 40 euros.



Après discussion, Angie préférait un dragon en 3D avec du papier bleu nuit.

Pour m'aider, des images m'ont été envoyées afin que je vois le type de dragon souhaité.

Il s'agissait en fait d'une dragonne de Mu de cristal, une reine.



J'ai alors proposé un nouveau dessin  en précisant que le budget n'allait pas être le même.

En effet, il ne s'agissait plus du même genre de travail.

En m'inspirant des photos et du fait qu'il s'agisse une reine, j'ai dessiné une dragonne avec des cristaux sur la tête

(en guise de couronne mais aussi pour son côté cristalin) et autour des pattes.

J'imaginais des griffes et d'autres parties du corps en cristal (en résine en fait).

Je prévoyais des écailles aux reflets métalliques sur tout le corps.

Un peu plus tard, pour renforcer le côté cristallin, j'ai proposé de faire des ailes en résine avec quelques paillettes.

Les dragons étant des gardiens de lieux sacrés, de portails, j'ai imaginé un portail avec 13 cristaux de swarovski (pour rappeler les dragons de Mu).



Avec l'approbation d'Angie de tout ce qui était proposé, je me suis mise au travail. 



Pour cette commande, il me fallait utiliser des matériaux que je n'utilise pas habituellement : la pâte à modeler et la résine. 



Sur l'image ci-dessous, vous voyez le début de la création avec le nouveau dessin.

croquis2 et armature



La réalisation du dragon s'est passée en plusieurs étapes (par ordre chronologique) :

- façonnage de l'armature,

- sculpture avec la pâte à modeler,

- sculpture des différents éléments de la tête, des petits cristaux, des griffes, du buste et des écailles du dos,

- moulage des différents éléments,

- moulage en résine,

- premiers assemblages,

- découpe des écailles,

- pose des écailles,

- sculpture des ailes,

- moulage des ailes, 

- moulage en résine,

- pose des ailes, 

- pose de la peinture métallique,

- pose des derniers éléments.



Le plus difficile était de faire les différents éléments en résine car ils étaient très petits et la moindre bulle d'air gâchait tout !



Détails



J'ai eu à recommencer plusieurs fois un même moulage pour obtenir la pièce parfaite ! Et ce, pour plusieurs éléments...

Les ailes aussi m'ont donné du fil à retordre !

Le plus long à faire étaient la découpe et la pose des écailles une à une...il y en avait aux alentours de 960 !



Pour le portail, j'avais imaginé un cercle en résine orné de cabochons bien brillants ou des strass.

Hélas, lorsque je l'ai fait, je me suis aperçue qu'il ne mettait pas en valeur la dragonne.

Alors, avec l'accord d'Angie, j'ai imaginé un autre portail avec des arabesques en fil métallique ornées de deux sortes de cabochons de swarovski.



Au bout de deux mois de travail, la dragonne était terminée et nous étions toutes très contentes du résultat !

J'ai fait la surprise à Angie d'ajouter deux vraies pierres minérales.



Dragonne



Le temps mis pour la réalisation de la commande s'explique par le fait qu'il s'agissait d'un travail délicat et complexe.

Les choses devaient être faites dans l'ordre : par exemple, les ailes ne pouvaient pas être faites avant que la dragonne soit terminée

ne serait-ce que parce qu'elles devaient suivre la courbure du dos, avoir la bonne taille, le bon emplacement, la bonne forme,...

Aussi, avant de passer à une étape suivante, il fallait attendre que les éléments en résine aient bien séché pour pouvoir les poser.

Etc, etc.



Angie était une cliente idéale, absolument fabuleuse : elle a très bien compris ma façon de travailler et elle m'a laissé tout le temps nécessaire pour réaliser sa commande.

Ainsi, j'ai pu travailler plutôt sereinement et sans trop de stress.

Elle a fait confiance en ma créativité tout en me guidant vers ce qu'elle souhaitait.

De plus, je suis tellement reconnaissante d'une telle commande car si j'avais réalisé le dragon en 2D du premier croquis, je serais restée sur ce que je savais faire aisément

et il n'y aurait pas eu de dépassement de soi. 

J'ai adoré réaliser cette commande ! 



Mon récit s'arrête là pour le commun des mortels, car il est toujours délicat de parler de choses...invisibles.

Alors, si vous souhaitez en savoir davantage sur les particularités de la réalisation de la dragonne,

je vous invite à lire  mon article sur facebook.

Vous saurez pourquoi ce travail fut si incroyable.

Lien vers l'article : https://fr-fr.facebook.com/notes/la-boutique-de-lorbe/travailler-avec-un-dragon/1531282970319648/



Lorsque vous entrez dans le monde des dragons avec respect et en restant à l'écoute, vous trouvez l'émerveillement.



KR